Votre partenaire pour l’intégration des principes de l’architecture durable dans votre pratique professionnelle
En savoir +
Conseils et consultance
CERAA
Formations
Développement d’outils
CERAA
CERAA
Forums et conférences
CERAA
CERAA
Visites
CERAA
Assessment et certification

News : TOTEM par Sophie Bronchart

TOTEM par Sophie Bronchart
Bonjour à toutes et à tous !
L’été approche avec l’envie peut-être de bricoler au jardin. Nous irons prochainement poser notre micro à Evran, en Bretagne pour y suivre la construction d’un chauffe-eau solaire avec l’équipe Hameaux Légers. Une immersion dans la low-tech et l’auto-construction qui éveille sans doute certaines questions chez vous. N’hésitez pas ! La prochaine CERAActu est vôtre, vos questions posées à des experts de la low-tech compilées dans votre newsletter préférée :) Toute vos remarques et questions sont à envoyer à info@ceraa.be, hâtez-vous !
Place à l’actu ! Comme promis dans notre premier numéro, cette CERAActu se plonge dans the Tool to Optimise the Total Environmental impact of Materials ; l’outil d’analyse des impacts environnementaux des matériaux plus connu sous l’acronyme TOTEM. Le séminaire « Réduire l’impact environnemental des matériaux dans les projets de grande échelle », organisé par le CERAA pour Bruxelles-Environnement, était l’occasion de faire le point sur cet outil grâce à l’intervention de Sophie Bronchart.
 
Sophie Bronchart est architecte et travaille pour Bruxelles Environnement dans le département « Innovations et références bâtiments durables ». Depuis 5 ans, elle est en charge du projet de développement de l’outil TOTEM. Autrement dit une experte qui connait donc très bien le sujet ! :)
 
PEB ou TOTEM ?
Il existe aujourd’hui beaucoup d’indicateurs capables d’évaluer l’impact sur l’environnement au sens large. Les outils PEB soutiennent le secteur de la construction afin de réduire son impact réchauffement climatique. En faisant toute une série de modélisations, ces outils évaluent les émissions gaz à effet de serre des projets de construction. La PEB ne prend en compte que la phase d’utilisation du bâtiment. TOTEM, par contre, aborde non seulement un groupe beaucoup plus large d’indicateurs environnementaux mais élargit également l’évaluation sur l’ensemble du cycle de vie. TOTEM va quelque part au-delà de l’évaluation PEB actuelle. Il y a une complémentarité entre les outils et les méthodes. Dans ce contexte général européen visant à tenir de plus en plus compte du cycle de vie des bâtiments, l’idée sera à terme d’intégrer la méthode PEB à la méthode TOTEM.
GRO ou TOTEM ?
Pour ceux qui ne le connaissent pas, GRO est un instrument de durabilité. C’est un outil qui permet une évaluation sur la durabilité au sens vraiment large et holistique incluant des thèmes comme la biodiversité, la mobilité, la circularité, la question des ressources, l’énergie etc. On se trouve à un niveau supérieur à TOTEM, dans une logique similaire à BREEAM, au DGNB, etc. Le GRO est un référentiel initié par la Région Flamande qui à tout récemment été validé par les 3 régions. En résulte la conception et le développement d'un site web convivial pour soutenir l'utilisation et le déploiement progressif de GRO. Dans GRO, l’outil d’évaluation de l’impact des matériaux dans la thématique ressource est, depuis le départ, l’outil TOTEM. Dans le futur, la vision sera la plus holistique possible, la plus complète en matière de durabilité. En fonction des publics et des projets, toutes les thématiques ne seront pas toujours évaluées. GRO est l’articulation de ces différents outils dont TOTEM fait partie.
L’Europe et TOTEM ?
Il y a actuellement deux normes qui cadrent l’analyse du cycle de vie des bâtiments et les produits de construction. Les méthodes d’analyse sont en pleine évolution et est en cours de normalisation européenne pour aller vers des aspects « au-delà du cycle de vie », au-delà des 60 ans. Une des priorités est de rester en phase avec le cadre européen qui définit ces normes et le but de TOTEM est de s’y aligner. Bruxelles Environnement travaille au développement d'une méthode pour quantifier les bénéfices et impacts de la réversibilité future en veillant à rester aligné voir à alimenter les travaux en cours au niveau européen. La norme n’est à ce niveau-là pas encore prête. TOTEM est le fruit d’une collaboration entre les trois régions mais aussi du fédéral qui est impliqué par sa compétence en matière de politique des produits (de construction). C’est une fierté de pouvoir dire que c’est un outil et une méthode unique qui permettra une simplification des futures réglementations.
TOTEM circulaire ?
Il faut garder en mémoire que la circularité dans les bâtiments s’appuie sur divers leviers : maintenir les ressources en place, optimiser l'usage des ressources in situ et ex situ, opter pour des matériaux à faible impact environnemental sur le cycle de vie et concevoir un projet en veillant à sa réversibilité future.
Par défaut, les composants de la bibliothèque de TOTEM sont neufs ou sortis d’usine. Vous pouvez cependant simuler « composants par composants » ou « élément par élément » comme étant soit issus du réemploi (ex-situ), soit provenant du même chantier et mis à un autre endroit dans le projet, soit des éléments maintenus ou démolis et sortis du projet. En fonction du statut, TOTEM va activer ou non certains modules du cycle de vie. Il s’agit d’une approche simplifiée.
Une autre démarche liée à la circularité, c’est la question de la modularité et de la réversibilité. Faire en sorte que tout ce qu’on construit aujourd’hui soit démontable dans le futur, soit flexible en termes d’espace, réutilisable, etc. Pour cet aspect-là, on ne peut pas encore soutenir dans TOTEM une évaluation chiffrée car il n’y a pas encore de cadre méthodologique européen qui va au-delà du cycle de vie de 60 ans. Par contre, ce qu’on peut déjà faire, car il s’agit d’un enjeu essentiel dans la conception, c’est de prévoir le démontage et la flexibilité future. Lorsque vous modélisez un élément dans TOTEM, vous pouvez activer par une check-box la visualisation pour chacune des couches, pour chacun des matériaux, le niveau de réversibilité des connexions. Ce n’est pas chiffré, ça n’aura pas d’impact sur le score final de la solution, c’est pour l’instant une approche qualitative.
TOTEM obligatoire ?
L’usage de TOTEM est actuellement volontaire mais se dirige vers une utilisation obligatoire. L’Europe donne des signaux très clairs sur le fait que, probablement, dans les années à venir il y aura une obligation d’évaluer les impacts du cycle de vie. A priori, 2027 marquera la première étape. C’est la proposition faite au niveau de l’Europe sur la nouvelle version de la directive européenne. Elle n’est pas encore complètement validée mais l’obligation d’une analyse du cycle de vie est en très bonne voie, sans obligation cependant d’atteindre des seuils. Ce seront aux régions de déployer cette obligation dans leur politique mais à priori à partir de 2027 les bâtiments neufs de grandes dimensions (superficie > 2000 m²) seront concernés. Actuellement, beaucoup de maitres d’ouvrage publics sont très motivés d’ajouter des ambitions à ce sujet. Beaucoup de marchés publics aujourd’hui demandent déjà l’utilisation de TOTEM ou d’autres outils.
Merci à Sophie Bronchart :)
AGENDA
  • Des questions Lowtech ? Préparons la futur CERAActu ensemble ! Compilation à envoyer à info@ceraa.be
  • La prochaine CERAActivité aura lieu à la rentrée 2022. Plus d'information très prochainement. D'ici là nous prenons vos suggestions et propositions pour les CERAActivités futures à info@ceraa.be
  • L'assemblée générale se tiendra le 21 juin prochain (au solstice), nous ne manquerons pas de vous faire un retour dans la prochaine CERAActu
  • En manque d'inspiration pour vos rénovations ? Le CERAA organise des visites de Bâtiment Durable pour les professionnels (et futurs profesionnels) de la construction et décideurs. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez soumettre votre demande à Bruxelles Environnement : sylvie.poppe@ceraa.be et lynn.adriaens@ceraa.be
DEVENIR MEMBRE DE L'ASBL
L’actualité du CERAA vous intéresse, vous aimeriez nous suivre d’encore plus prêt ? Devenez membre de l’ASBL ! La cotisation de 15euro vous offre des réductions sur toutes les CERAActivité et vous donne la possibilité d'assister au assemblée générale de l'ASBL. Nous recevons vos candidatures à info@ceraa.be
#CERAACTIVITÉS

Rejoignez-nous lors de nos prochains événements

Le CERAA organise régulièrement des visites, conférences et autres activités. Nous annoncerons bientôt ici notre prochain événement !